Vacances

Quelques spécialités birmanes à goûter pendant un séjour culinaire

birmane

À la différence des autres pays d’Asie du Sud-Est comme le Vietnam ou la Thaïlande, la cuisine birmane reste à l’ombre de ces stars. Pourtant, c’est une gastronomie riche et variée qui se distingue des autres par un mélange d’influences des cuisines chinoise, indienne et thaïlandaise. Profitez donc d’un séjour culinaire en Birmanie pour ravir vos papilles. D’ailleurs, découvrez dans cet article 6 spécialités birmanes à savourer dans ce pays asiatique.

Le mohinga

Le mohinga est le plat national de la Birmanie qui se consomme généralement le matin comme petit-déjeuner. C’est une sorte de soupe épaisse composée de vermicelles de riz ou de nouilles avec du poisson-chat et agrémentée d’ail, d’oignons, de coriandre, de gingembre, de farine de pois chiche et de citronnelle.

Vous en trouverez facilement dans les échoppes de street-food, dans les maisons de thé de Yangon et à toute heure dans les restaurants locaux. Si vous prévoyez un séjour culinaire dans ce pays, renseignez-vous auprès d’une agence spécialisée comme Marco Vasco circuit Birmanie.

Le buffet birman

Pour goûter à plusieurs spécialités birmanes à un prix dérisoire, rapprochez-vous des nombreuses gargotes et étals de rue pour vous essayer au « buffet birman ». C’est une formule appréciée aussi bien par les locaux que les voyageurs qui consiste à choisir parmi une multitude de plats à base de viandes et de poissons en curry ou en sauce ainsi que de légumes que vous consommerez avec du riz.

Les nouilles Shan

Originaires de l’État Shan à la frontière de la Chine, les nouilles de style shan sont des nouilles de blé ou de riz qui peuvent être préparées dans une salade ou dans une soupe. Elles sont préparées avec du poulet, des cacahuètes grillées, d’ail, de farine de pois chiche, de sauce soja et de piments. D’ailleurs, les soupes de nouilles shan sont l’un des plats les plus connus de la Birmanie.

Le barbecue birman

Le BBQ birman est une autre spécialité du pays très conviviale qu’il ne faut surtout pas manquer durant votre séjour. C’est une cuisine de rue qui est composée d’une multitude de petites brochettes de viandes qu’il faut plonger dans une cuve en inox contenant un bouillon très parfumé et légèrement épicé. Ce bouillon permettra à la viande d’être réchauffé tout en le rendant moelleux et l’imprégnant du goût du bouillon.

Laphet thoke

Autrefois, manger du thé était une habitude très courante en Asie, cependant seule la Birmanie a gardé cette tradition avec son mets : le laphet thoke. Il s’agit d’une salade préparée à base de thé fermenté agrémentée de fèves de soja, de tomates, de gousses d’ail frit, de cacahuètes, de graines de sésame grillées et de crevettes séchées. Vous trouverez ce délicieux plat traditionnel à chaque coin de rue et il est habituellement présenté dans des récipients de laque.

Les currys

S’il y a un plat que vous retrouverez sur toutes les tables de la Birmanie, c’est bien le curry. Qu’il soit fait de légumes, de viande, d’œufs ou de poisson, les currys sont préparés avec du gingembre, de l’ail, du curcuma, des oignons et beaucoup d’huile. Généralement, la viande proposée est du mouton ou du poulet mijoté, mais rarement du bœuf ou du porc. De plus, vous aurez l’occasion de goûter à des variantes du curry, car chaque région possède ses propres saveurs en raison de la diversité ethnique de la Birmanie.

Thoke (salade)

Les Birmans donnent un nouveau sens au mot « salade ». C’est leur version de la restauration rapide, et la base typique est le riz sous une forme ou une autre. Les nouilles peuvent aussi être faites de blé. L’ingrédient dominant peut être le gingembre (gyin thoke), les feuilles de thé (laphet thoke), le poisson citronnelle (nga htamin thoke) ou une autre des quelque vingt variantes. Des morceaux de crevettes séchées, des graines de sésame et des cacahuètes grillées donnent le croquant à la « salade », et le jus de citron vert, la sauce de poisson et/ou l’huile d’arachide l’habillent.

Le dessert : Shwe Yin Aye

Après un déjeuner ou un dîner birman bien rempli, il est tout à fait approprié de prendre un dessert, et le célèbre au Myanmar est le shwe yin aye. Le shwe yin aye, qui signifie « rafraîchir son cœur d’or », est, comme vous pouvez le deviner, un dessert rafraîchissant servi frais. Le plat se compose de lait de coco, de gelées assorties et parfois de glace et de pain. Traditionnellement, vous trempiez le pain dans le lait de coco et le recouvriez de gelées de votre choix.

Comment here